Régime chrononutrition

Le régime chrononutrition

Entamer un régime n’est jamais une décision facile à prendre. Par régime, on sait très bien
que cela signifie privation, frustration, voire énervement. Parmi la jungle des régimes se trouve
un régime alimentaire très intéressant à mettre en place pour les personnes souhaitant sculpter
leur corps.

Vous trouvez que vous avez une jolie poitrine mais qu’en maigrissant vous risquez de perdre
carrément une taille de bonnet. Hors de question. Alors il vous faut un régime qui vous permette
de perdre ces méchants kilos sournois qui se sont installés pendant votre sommeil.
Et ce régime, c’est la chrononutrition.

Qu’est-ce que la chrononutrition ?

En 1986, le docteur Alain Delabos a une idée géniale : imaginer un régime alimentaire qui
permettrait aux gens de perdre du poids aux endroits qu’ils désirent. Après plusieurs années
d’étude du corps humain, la conclusion est évidente : pour maigrir aux endroits stratégiques,
il faut respecter l’horloge biologique de notre corps.

L’idée est lancée : il invente alors le régime chrononutrition.
Sur la simple idée que notre corps a son propre rythme, il élabore toute une palette de menus
à consommer en fonction du moment de la journée. Il fallait y penser !

Ce régime alimentaire est très intéressant dans la mesure où non seulement il vous permet
de perdre du poids mais il participe également à la régulation et la maitrise de certaines maladies
comme les diabètes de surcharges, ou encore hypercholestérolémie.

Chrono signifiant le temps, il faut donc comprendre : chaque chose à consommer en son temps.

Comment fonctionne précisément le régime chrononutrition ?

Sur la base de 4 repas par jour, on peut consommer ce qu’on veut et ce qu’on aime à condition
de respecter le planning de la journée.

Ce régime préconise de manger un petit déjeuné gras le matin, un déjeuné dense le midi,
une collation sucrée au gouter et un diner léger le soir. En fonction de votre morphotype,
la méthode peut définir votre problème alimentaire pour ainsi mieux agir et vous aider à régler votre problème.

Par exemple, une morphologie dite « tronc d’arbre » indique un excès de tout.
Pour agir, il faut déjà diminuer les quantités.
Un pas après l’autre pour une plus grande réussite à la clé.